A propos de Bogdan Rata, sculpteur roumain

Bogdan Rata, sculpteur roumain compte dans le paysage européen et expose pour la première fois à Toulouse. Cet artiste, né en 1984 à Baia Mare en Roumanie, vit entre Bucarest et Timisoara, où il a obtenu son doctorat et enseigne la sculpture contemporaine à l’université.

En 2011 et 2012, il est invité aux Biennales de Moscou, Tel Aviv et Liverpool. En 2013, il expose dans le cadre de la Biennale de Venise ; en 2014, à la Manifesta 10 et la Biennale des Indépendants de Liverpool; à Bucarest bien sûr, à Budapest, Paris, New York…

Bogdan Rata est venu s’imprégner de cet ancien espace d’enfermement qu’était la prison Saint-Michel, aujourd’hui Le Castelet, avant de créer ces dix-neuf sculptures qui ont trouvé leur place dans tous les espaces, aussi bien intérieurs qu’extérieurs.

Ces corps blancs, à la fois offerts et recroquevillés dans les positions les plus diverses, tout en fragilité et en tension, meurtris, abandonnés, altérés, happent le regard par la misère qui se dégagent d’eux.

C’est la fin de l’histoire, semblent-ils nous dire, la dernière étape, après des épreuves, des marasmes dont le mystère les habite…

« J’ai conçu aussi des points d’eau par terre pour créer des ombres portées, des reflets et fixer la présence des sculptures », nous dit-il.

Et leur présence poétique se renforce tandis que nous évoluons autour de ces silhouettes installées dans ce lieu chargé d’histoire.

Exposition « The crossing », (Le passage) de Bogdan Rata, avec une intervention sonore de Cristian Rusu, au Castelet du 29 février au 30 juin 2024 .

Ouvert du mercredi au dimanche, de 11h à 18h, gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut